Prospective
Transdisciplinaire
Intersectorielle
    Internationale
Appel à communications: "Tensions sur l'eau en Europe et dans le bassin en méditerranéen: des crises de l'eau d'ici 2050 ?". Paris Conférence 8-9 octobre 2015
Le présent colloque souhaite approfondir les questions liées aux futures tensions sur
la gestion de l’eau et aux probables ruptures induites, en lien avec le changement
climatique et les évolutions sur l’usage de l’eau d’ici 2050, en incluant tant les études
hydrologiques et climatiques que les études ou acquis des sciences sociales. Ces études
concerneront différentes échelles régionales en Europe et dans le bassin
méditerranéen.
Les thèmes identifiés pour structurer le programme sont les suivants :
1. Analyse des « crises » et tensions passées et présentes sur l’eau.
2. Prévisions d’évolution du régime des eaux d’ici 2050
3. Questions méthodologiques pour les études prospectives
Le regroupement de ces thèmes au sein d’une même manifestation vise à permettre un
dialogue pluridisciplinaire entre les analyses climatiques et hydrologiques, les analyses
socio-économiques et les réflexions sur la dynamique des crises sur l’eau. L’analyse par
les sciences sociales des crises de l’eau du passé ou du présent permettra de mieux
définir les méthodes de sortie de crises.
Eléments de contexte
La vision prospective « eau et changements globaux » a fait l’objet depuis 2011 d’un travail
commun à quatre associations françaises concernées par l’eau, sous le pilotage conjoint de la SHF
et de l’AFEID, et la participation de l’Académie de l’Eau et de l’ASTEE, et avec le soutien du
Ministère de l’Ecologie (DGALN/DEB) et de l’ONEMA. Un premier séminaire organisé à Paris les 25
et 26 mai 2011 a permis de faire une synthèse des représentations des principales tensions liées à
l’eau à l’échelle mondiale à partir de plusieurs études à caractère prospectif. Un second séminaire à
Paris les 30 et 31 mai 2013, a été centré sur une perspective nationale française, replacée dans ses
contextes européen et méditerranéen. Le rapport de synthèse de cette démarche, publié en janvier
2014, met en évidence que le risque de crises de l’eau à l’horizon 2050 est bien avéré en Europe,
en France et dans le bassin méditerranéen. Le facteur humain sera particulièrement important
dans la capacité des sociétés modernes à affronter les tensions sur l’eau et à réaliser des choix. Les
sociétés ne pourront éviter de mettre en place des politiques d’adaptation.
Comité de pilotage
Pierre-Louis VIOLLET (SHF) et Jean VERDIER (AFEID), co-animateurs du comité
Laurent BELLET (EDF coordination eau)
Brigitte BITON (SHF)
Sami BOUARFA (IRSTEA, UMR GEAU)
Emmanuelle DELFORGE (ENPC)
Sara FERNANDEZ (IRSTEA, UMR GESTE)
Jérémy GASC (Artelia Eau et Environnement)
Ahmed KHALADI (Cie Nationale du Rhône)
Michel LANG (IRSTEA, UR HHLY)
Marc-Antoine MARTIN (Académie de l’Eau)
Jean-Luc REDAUD (Académie Eau)
Consuelo VARELA ORTEGA (Univ. Politécn. Madrid)
Claude VIENOT (UISF)
Partenaires :
SHF – 25 rue des Favorites- F75015 PARIS - tel. +33(0)1 42 50 91 03 - www.shf-hydro.org - 1e annonce – 11/2014
Cette manifestation s’inscrit dans le cadre des évènements préparatoires à la 21°
Conférence des Nations unies Paris Climat (COP21) qui se tiendra du 30 novembre au 11
décembre 2015
Les langues de travail seront l’anglais et le français. Les communications orales pourront
être présentées dans l’une ou l’autre de ces langues, mais les supports de
communication seront en anglais.
Comité scientifique (liste provisoire)
Pierre-Louis VIOLLET (SHF) et Jean VERDIER (AFEID), co-animateurs du comité
Elie ABSI (UISF)
Sami BOUARFA (IRSTEA, UMR GEAU)
François BRELLE (AFEID)
Enrique CABRERA (Univ. Politéc. Valencia, Espagne)
Aurélie CARROGET (Ministère de l’Ecologie)
Sara FERNANDEZ (IRSTEA, UMR GESTE)
Joël GAILHARD (EDF-DTG)
Alia GANA (CNRS)
Jérémy GASC, Artelia Eau et Environnement
Pierre GIRARD (fondation FARM)
Frédéric HENDRICKX (EDF R&D)
Ahmed KHALADI (Cie Nationale du Rhône)
Ahmed KETTAB (Ecole Polytechnique Alger)
Michel LANG (IRSTEA, UR HHLY)
Marc-Antoine MARTIN (Académie de l’Eau)
Jaume PORTA (Univ. Lleida, Espagne)
Christel PRUDHOMME (CEH, GB)
Jean-Luc REDAUD (Académie Eau)
José ROLDAN-CAÑAS (univ. Cordoue, Espagne)
Eric SAUQUET (Irstea)
Najat SERHIR (Ecole Hassania Casablanca, Maroc)
Jean-Michel SOUBEYROUX (Météo-France)
Sébastien TREYER (Iddri)
Consuelo VARELA ORTEGA (Univ. Politécn.
Madrid)Claude VIENOT (UISF)
Thèmes : des propositions de communications seront attendues sur les thèmes suivants,
en Europe et dans l’ensemble du bassin méditerranéen.
1. Analyse des « crises » et tensions passées et présentes sur l’eau.
Une analyse critique des tensions passées ou présentes constitue un instrument puissant
pour identifier les tendances lourdes, les irréversibilités mais aussi l’importance des
contingences qui expliquent l’avènement d’un modèle de gestion de l’eau donné et des
importants circuits financiers qui le soutiennent. Comment, par qui et à quel moment,
des événements ont-ils été qualifiés de « crises », de « tensions »… dans le passé ?
Comment ont-ils été gouvernés, évalués, expliqués ? Comment ces analyses peuventelles
contribuer à penser ou à gouverner le futur ?
2. Prévisions d’évolution du régime des eaux superficielles et souterraines d’ici
2050 ou au-delà, à l’échelle des grands bassins versants à partir des résultats des
modélisations climatiques et économiques. Les communications sur les conséquences
attendues en terme de déficit de la ressource en eau et de dégradation de la qualité des
eaux seront bienvenues, de même que sur de futures possibles tensions ou crises sur
l’usage de l’eau.
3. Questions pour les études prospectives.
Comment se construisent les échelles d’analyse dans les études prospectives, comment
articulent-elles flux d’eau et territoires ? Comment prendre en compte et rendre explicite
les incertitudes liées aux travaux prospectifs ? Comment rendre plus explicite les
dimensions sociales et politiques inhérentes à la prospective ? Comment aborder la
question des crises et de leurs conséquences ? Quelles ruptures sont envisageables ?
Que peut-on espérer des « nouvelles » technologies ?
Documents :
- TensionsEauAppel_a_comV12.pdf
- TensionsEau_depliant4-fr.pdf
- TensionsEauAppel_a_comV12_en.pdf
- TensionsEau_depliant4-en.pdf
l’Académie de l’Eau
51, rue Salvador Allende  92027 Nanterre Cedex
Tel : + 33.1.41.20.18.56  / Fax : + 33.1.41.20.16.09
Mail : academie@oieau.fr
Informations légales